Histoire

1928

Le Metamorfosi di Ovidio

Fondée par Albert Skira à Lausanne en 1928, la maison d’édition s’installe peu après à Genève où se trouve encore son siège central, depuis plus de soixante ans. Ses premières éditions sont entrées dans la légende, que ce soit les Métamorphoses d’Ovide, illustrées par Pablo Picasso avec trente gravures originales ou les Poésies de Stéphane Mallarmé accompagnées de vingt-neuf gravures d’Henri Matisse.

 
 

'30

Albert Skira con Pablo Picasso

Skira ouvre des bureaux à Paris, et devient le point de rencontre des grandes personnalités artistiques de ces années-là et en particulier des Surréalistes. Ainsi voit le jour Minotaure, revue mythique dirigée par André Breton et Paul Éluard, qui publie les œuvres de Picasso, Matisse, Duchamp, Dalì, Mirò, Magritte, mais aussi les premiers écrits de Jacques Lacan, et les photographies de Man Ray et Brassaï.

 
 

1948

Testa di donna - Henri Matisse

Pendant la Seconde Guerre mondiale, l’activité ralentit fortement, mais en 1948 la maison fête ses vingt ans et Henri Matisse dessine la couverture du catalogue, une tête de femme qui deviendra une sorte de logo « officieux » de Skira.

 
 

'50 - '60

Albert Skira tra le sue opere

Les années 50 et 60 sont marquées par le grand décollage de la maison d’édition sur la scène internationale. Les célèbres Grands Livres voient le jour, avec des planches reproduites et imprimées à un niveau de qualité inconnu dans ces années-là. L’articulation et l’ambition des collections va des grandes histoires de la peinture (italienne, française, flamande), aux trésors des civilisations orientales, à l’intérêt pour les phénomènes émergents du contemporain, comme l’affirmation du grand art américain, de Willem de Kooning à Jasper Johns. Parmi les auteurs, on trouve les plus grands historiens d’art du moment, Lionello Venturi, André Chastel ou Giulio Carlo Argan, mais aussi des hommes de lettres et des poètes comme Louis Aragon, Roland Barthes et Jacques Prévert. Le logo caractéristique avec les majuscules allongées est devenu désormais une sorte de « dénomination d’origine contrôlée » : personne sur la scène internationale ne peut lui être comparé. Skira publie dans toutes les langues sous sa propre marque et ce sigle multinational devient à travers le monde le symbole même du livre d’art de qualité.

 
 

1973

Skira con Pablo Picasso

Albert Skira meurt prématurément en 1973. Sa femme Rosabianca, la fille de Lionello Venturi, s’efforce de poursuivre son œuvre, en reproduisant les recettes qui avaient fait le succès de la maison d’édition à son époque la plus flamboyante. Mais il manque l’élan novateur du fondateur tandis que, par ailleurs, le monde de l’édition internationale traverse alors une mutation en profondeur du point de vue de sa conception, de ses technologiques et de sa distribution. La maison d’édition perd progressivement son « unicité » et même si la marque conserve dans le monde son prestige historique, les dimensions et les ambitions de la maison se réduisent de façon significative. Le contrôle de la société passe de la famille à Flammarion puis au groupe suisse Edipresse, qui le cède à nouveau à la famille.

 
 

1996

La sede di Skira, Palazzo Casati Stampa a Milano

Puis en 1996, Massimo Vitta Zelman et Giorgio Fantoni (anciens actionnaires majoritaires du groupe Electa Einaudi, cédé par la suite à Mondadori) font l’acquisition de Skira, et décident d’une relance en grande pompe. La société genevoise se transforme en holding, tout en conservant également des activités éditoriales en Suisse. Le quartier général est transféré à Milan dans un palais du xvie siècle, le Palazzo Casati Stampa, et s’y ouvre une nouvelle saison de la maison d’édition. En cinq ans, la maison d’édition passe de moins de dix nouveautés par an à plus de deux cents. Skira recommence à publier en plusieurs langues, en réaffirmant la dimension internationale de la marque qui avait fait de celle-ci le premier éditeur réellement supranational. La ligne éditoriale est bâtie en s’appuyant sur de grands consultants, du regretté Federico Zeri à Carlo Bertelli, de Vittorio Gregotti à Germano Celant. La collection Grandi Libri unit excellence scientifique et attention à la qualité éditoriale, fruit de recherches innovantes sur le plan des matériaux et des techniques de reproduction. Aux arts visuels, terrain d’exploration traditionnel de la maison d’édition, viennent s’ajouter l’architecture, le design, les arts appliqués. Une attention particulière est réservée aux arts primitifs et extra-européens, auxquels est consacrée une grande collection internationale. Trois collections d’essai voient le jour : la Biblioteca d’arte, la Biblioteca di Architettura et les Skira Paperbacks, des outils très souples et rencontrant un beau succès qui sont consacrés à l’art moderne et contemporain. Les Archivi dell’Arte moderna accueillent les grands catalogues raisonnés des artistes du xixe et du xxe siècle. Dans ce domaine, l’alliance entre Skira et l’Institut Wildenstein de Paris prend une importance centrale pour la publication de Catalogues raisonnés de référence consacrés à Paul Gauguin, Albert Marquet, Édouard Vuillard, Camille Pissarro. La maison, enfin, s’affirme dans le secteur des grandes expositions, assurant le versant éditorial d’un grand nombre des plus grands événements du moment, notamment les expositions monographiques consacrées à Giambattista Tiepolo, Lorenzo Lotto, El Greco, Le Bernin, Pieter Bruegel le vieux, Sandro Botticelli et Raphaël, les expositions anthologiques sur Edvard Munch, Amedeo Modigliani, René Magritte, Marc Chagall, Ernst Kirchner et celles consacrées aux Lombards, à la Renaissance et au xxe siècle italien. Les nombreuses compétences spécialisées des équipes de Skira et la capacité à conjuguer qualité éditoriale et réactivité d’intervention font de la maison d’édition l’interlocuteur naturel et régulier de nombreuses institutions italiennes et internationales. 

SKIRA AUJOURD’HUI

 
Skira est aujourd’hui un groupe éditorial international, ayant ses bureaux à Milan, Rome, Paris et New York, qui publie 250 nouveautés par an, produit de grandes expositions et gère des librairies et des services muséaux.
La marque est redevenue le point de référence de l’édition d’art de qualité, dans le monde entier.

Le marché italien reste central, mais environ un tiers du chiffre d’affaire du groupe provient des collections en langue étrangère et des rapports avec les grandes institutions artistiques internationales. Les arts visuels demeurent le premier domaine de référence de l’activité éditoriale, où dominent la collection Grandi Libri et la collection de catalogues raisonnés des artistes modernes et contemporains, référence irremplaçable pour les études, le collectionnisme et le marché de l’art. Mais on trouve aussi des collections d’essais (Biblioteca d’arte, Skira Paperbacks, Narrativa Skira), des guides artistiques et des catalogues d’importantes collections publiques et privées. Quant aux SMART (Skira Mini ART books), ils illustrent en format de poche la vie et les œuvres des grands maîtres de l’art et les plus importants lieux artistiques italiens. L’architecture a conservé une place importante, également sur le plan international, avec deux collections consacrées aux grands personnages et une collection d’essais historico-critiques tandis que l’attention portée aux arts décoratifs, au design et à la mode est aussi en croissance constante. Une autre veine porteuse du programme international de ces dernières années est la photographie : aux monographies consacrées aux grands photographes internationaux viennent s’ajouter quatre volumes d’histoire de la photographie des origines à nos jours. La maison d’édition fait également son entrée dans la didactique, en présentant un nouveau manuel d’histoire de l’art pour le lycée. Enfin, pour rapprocher les plus petits du monde de l’art est née la collection Skira Kids, avec des histoires illustrées et des albums à colorier consacrés aux grands artistes ou à d’importants lieux artistiques. Fleuron de la maison d’édition, les rigoureux catalogues raisonnés font de celle-ci une référence à l’échelle mondiale : richement illustrés et accompagnés de notices techniques sur les œuvres, ces ouvrages comprennent la production complète de chacun des artistes et constituent un outil indispensable à disposition des chercheurs et des collectionneurs du monde entier. Ont déjà été publiés les catalogues raisonnés de : Lucio Fontana, Le Corbusier, Piero Manzoni, Marino Marini, Fausto Melotti, Piet Mondrian, Ennio Morlotti, Arnaldo Pomodoro, Mimmo Rotella, Gino de Dominicis, Louise Nevelson, Mimmo Paladino, Paolo Scheggi, Rolf Nesch, Giuseppe Capogrossi, Enrico Castellani, Agostino Bonalumi, Silvio Pasotti.

Skira débarque sur le terrain de la fiction de qualité avec deux collections, Narrativa et Storie, destinées à conquérir une place reconnue dans l’édition italienne du secteur. Les collections publient des auteurs prestigieux tels que, pour n’en citer que quelques-uns, Colette, Stefen Zweig, Max Frisch, Rebecca West, Fernanda Pivano, Antonia Arslan, Andrea Camilleri, Simonetta Agnello Hornby, Hans Tuzzi, Carlo Lucarelli, Giuseppe Sgarbi, Stefano Malatesta, Aldo Nove, Maurizio De Giovanni.

SKIRA, UNE MARQUE SUPRANATIONALE

Pour la maison d’éditions Skira, le choix initial de ne pas adopter une identité nationale et de ne pas céder à des coéditeurs étrangers les droits de ses livres compte parmi les caractéristiques historiques de première importance. Publier dans les langues principales sous son propre nom l’a ainsi imposée comme une marque supranationale. Skira dispose aujourd’hui d’un programme éditorial multilingue ou, plus exactement, de programmes éditoriaux distincts, correspondant à tout autant de zones géographiques et linguistiques d’intervention. L’édition en langue italienne est numériquement la plus importante, elle comprend entre autres les catalogues des plus grandes expositions italiennes, et elle est distribuée partout en librairie par le réseau Rizzoli. L’édition en langue anglaise est la deuxième plus importante et elle est distribuée en Amérique du Nord et Amérique du Sud par Rizzoli New York, qui s’appuie sur le puissant réseau de diffusion de Random House. Dans le reste du monde, la distribution est confiée à Thames & Hudson, partenaire et allié traditionnel de Skira dans de nombreux projets éditoriaux, dont le réseau, dirigé depuis Londres, comprend des filiales partout dans le monde, de l’Afrique du Sud à la Malaisie, jusqu’en Australie. L’édition en langue française, qui occupe une place fondamentale également en vertu de l’histoire de Skira, s’appuie sur un partenariat de distribution avec Flammarion. Plus occasionnelles, mais prestigieuses, les initiatives Skira en langue espagnole et portugaise sont éminemment liées, pour le moment, au versant éditorial d’importantes manifestations artistiques à Madrid, Barcelone, Bilbao ou Lisbonne. 

 
 

UN ÉDITEUR POUR LES GRANDES EXPOSITIONS, EN ITALIE ET DANS LE MONDE

Le grandi mostre

La maison d’édition opère depuis des années dans le secteur de la production de grandes expositions événements. S’appuyant initialement sur une division Exposition en interne, spécialisée dans le domaine, en 2015 les équipes de Skira se sont unies à la société MondoMostre, dirigée par Tomaso Radaelli et Simone Todorow au sein de la Joint Venture MondoMostre Skira dédiée à la production de grandes expositions événements.
MondoMostre Skira opère aussi bien en autonomie qu’en collaborant avec les plus importantes institutions publiques italiennes et internationales. La présence internationale de la maison d’édition a permis de faciliter les partenariats avec les plus grands musées et institutions culturelles internationales, du Musée d’Orsay à Paris au Kunshistorisches Museum de Vienne, du Louvre à la National Gallery of Art de Washington, du Musée Munch à Oslo à la Fondation Dalì de Figueras, du Centre Pompidou au Guggenheim de Bilbao et New York. Degas, Renoir, Monet, Bacon, Cézanne, Segantini, Léonard de Vinci, Arcimboldo, sont quelques-uns des événements conçus et réalisés par Skira ces dernières années.
Les savoir-faire de MondoMostre et de Skira Grandi Mostre ont fusionné en MondoMostre Skira sur le double axe de Milan et de Rome, en se proposant de devenir toujours davantage le partenaire privilégié des plus importantes institutions nationales, grâce à un réseau de collaborations consolidées avec les principales institutions publiques et privées qui opèrent dans le secteur des événements culturels.
MondoMostre Skira garantit à la fois un service complet de financement, d’organisation et de promotion de l’événement, et une série de services tels que billetterie, communication, promotion, marketing, création de soirées spéciales et recherche de sponsors, jusqu’à la réalisation et la commercialisation, sur place et en librairie, du matériel éditorial, graphique et de merchandising de chaque événement ainsi que la création et la gestion d’une boutique de l’exposition.
MondoMostre Skira coproduit des expositions en association avec son partenaire public ou privé, en proposant les événements, en développant les demandes ou les idées initiales, en investissant et en assumant, dans la plupart des cas, le risque entrepreneurial. La société prend en charge l’activité de recherche de sponsors et toutes les phases de l’organisation (projet scientifique, relation avec les musées prêteurs, commissaires, auteurs, recherches, transports, assurances, scénographie, communication, publicité, service de presse, billetterie, visites guidées, activités didactiques), elle prend en charge toute la filière éditoriale à travers Skira (conception, projet graphique, editing, traductions, mise en page, toutes les phases techniques et productives) et la filière commerciale (distribution en librairie en Italie et à l’étranger, conception et gestion de la boutique de l’exposition) jusqu’à la création du merchandising et la sélection du matériel disponible au niveau international. MondoMostre Skira organise, pour ses expositions, des campagnes de communication élaborées qui peuvent comprendre, outre les activités d’attaché de presse, l’affichage urbain, la publicité dynamique, radiophonique, télévisée, sur tout support, la distribution de matériel promotionnel et l’insertion dans la presse, les activités promotionnelles s’adressant à des catégories spécifiques de public, un site Internet dédié, une présence massive sur les réseaux sociaux. 

LES LIBRAIRIES SKIRA

Bookshop Skira

Les boutiques gérées par Skira dans le circuit artistique italien, que ce soit dans un cadre permanent ou à travers des interventions ciblées à l’occasion de grandes expositions, ne sont plus de simples vitrines de l’éditeur, mais sont désormais structurées et organisées comme d’authentiques petites librairies spécialisées, qui ne se limitent pas à offrir un large éventail de produits Skira, mais présentent une sélection attentive de livres d’éditeurs italiens et internationaux, notamment sur les thématiques spécifiques suggérées par le lieu et la librairie elle-même. Aux dizaines de boutiques créées et gérées chaque année pour de grands événements artistiques viennent s’ajouter des librairies permanentes à Milan, Venise, Gênes, Mantoue, Padoue et dans d’autres lieux clés du tourisme artistique italien.